RENE PETILLON ET LA LIGNE CLAIRE

Les disparus d'Apostrophes couv
C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de René PETILLON.

Nous n’oublions pas qu’il traversa une période très ligne claire dans son dessin avec l’épatant Les disparus d’Apostrophes ! publié en 1982.

Jack Palmer Planche.jpg

Nous vous recommandons tout particulièrement l’analyse que fait Pierre Huard de ce célèbre album dans son ouvrage La parodie dans la bande dessinée franco-belge : critique ou esthétisme (Presses Universitaires du Québec) :

Extrait en ligne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s