PHILOSOPHER EN LIGNES CLAIRES

Parler de notre rapport au monde sans l’air d’y toucher n’est pas évident. Le faire avec un sens aigu de la réflexion, une forme de spiritualité et surtout un humour affirmé est encore plus compliqué. Petite sélection d’ouvrages qui titillent l’esprit !

Pour les petits mais aussi les plus grands, nous ne saurions que trop conseiller le 21ème tome des aventures de L’ours Barnabé. Intitulé Joyeux Anniversaire ! – à l’occasion de la publication du 1000ème gag de notre plantigrade – il propose un regard drôle et loufoque sur la vie. De la philosophie oursonne qui parle aux humains ! Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette série servie par un dessin très clair et lisible, le volume 5 de son intégrale aux éditions La boite à Bulles sortira en même temps que le nouvel opus, ce 10 mars. Bon Anniversaire à l’Ours Barnabé et à son brillant auteur Philippe Coudray !

Pour plus d’informations : https://www.la-boite-a-bulles.com/album/680

Avec Le smartphone et le balayeur publié aux Arènes BD, Emmanuel Guibert nous propose une rencontre urbaine du troisième type, celle d’un téléphone portable perdu dans la rue et d’un agent d’entretien en plein nettoyage. Ce couple improbable est l’occasion d’une série de gags qui peuvent être lus isolément ou d’une traite car formant un récit complet. L’occasion pour le lauréat du Grand Prix d’Angoulême 2020 de nous faire réfléchir avec humour à notre dépendance à la technologie et au vrai sens de la vie. Plus orienté vers les adultes, il peut néanmoins être lu par les plus jeunes. Comme ils sont hélas de plus en tôt exposés aux ravages des outils technologiques de poche, cela devrait leur parler… Le dessin développé par Emmanuel Guibert pour cet ouvrage est très minimal. Proche de la pictographie, il relève presque du hiéroglyphe moderne. Preuve de plus de l’infinie palette de ce brillant créateur qui sait se renouveler.

Pour plus d’informations : https://www.arenes.fr/livre/le-smartphone-et-le-balayeur/

Question renouvellement, il ne faut pas trop compter sur Floc’h. En effet, avec La femme de ma vie, petit ouvrage de 76 images publié par les éditions Le dilettante, il ajoute un opus à la déjà longue liste de ses livres contenant le mot vie dans leur titre. Cette fois, il donne à voir une comédie conjugale à tendance philosophique sous la forme de saynètes mettant en scène son double autofictionnel et sa compagne, deux personnes aux caractères bien trempés, aux goûts divergents mais vivant en parfaite harmonie. Bien évidemment, le ton est toujours celui d’un dandy et les citations précieuses sont nombreuses. Côté dessin, la mise en page est plus qu’épurée dans la veine flemmarde revendiquée désormais par l’auteur, expert en recyclage de ses propres dessins. La répétition, l’autocitation, est-ce encore de la création ? Vaste question de style ! En attendant Chienne de vie, le prochain livre de Floc’h, manifestement d’influence canine, annoncé au Seuil Jeunesse pour le début mars. On verra s’il est mordant…

Pour plus d’informations : https://www.ledilettante.com/product/la-femme-de-ma-vie/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s